Rechercher

Opération Nez rouge de retour le 25 novembre

Opération Nez rouge de retour le 25 novembre

Les automobilistes qui ne sont pas en état de conduire après une soirée festive pourront se faire raccompagner par le service d’Opération Nez rouge dès le dernier vendredi de novembre.

Pour sa 33e année, l’organisation qui offre le service grâce au travail de milliers de bénévoles lance une application pour téléphones intelligents afin de faciliter le recrutement de conducteurs volontaires.

Les personnes intéressées peuvent maintenant transmettre leur formulaire d’inscription directement avec leur appareil mobile, plutôt que d’avoir à l’expédier par la poste, explique Jean-Marie De Koninck, président-fondateur de l’Opération Nez rouge.

« Une fois qu’ils ont rempli le formulaire et l’ont signé, ils le photographient avec leur iPhone [ou un autre appareil intelligent] et l’envoient via l’application. »

M. De Koninck espère que la simplicité de l’opération facilitera le recrutement de bénévoles que les démarches pour remettre le formulaire décourageaient.

L’an dernier au Québec, 60 741 automobilistes ont été raccompagnés par plus de 40 000 bénévoles.

D’ici au 25 novembre par ailleurs, Opération Nez rouge tiendra une campagne de sensibilisation dans les établissements d’enseignement auprès des jeunes de 16 à 21 ans pour les conscientiser à l’importance d’adopter un comportement responsable en ce qui a trait à la consommation d’alcool et la conduite automobile.

Une campagne toujours pertinente

La Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), qui est partenaire du mouvement depuis le début, souligne que malgré le consensus social autour de l’alcool au volant, la sensibilisation est toujours nécessaire.

L’alcool au volant demeure l’une des causes principales de décès sur les routes du Québec, souligne Line Vézina, directrice de la recherche et du développement de la sécurité routière à la SAAQ.

« 98 % des gens disent que c’est tout à fait inacceptable de prendre le volant après avoir bu, mais malgré ça on voit qu’il y en a encore qui prennent la mauvaise décision au moment de prendre la route. »

Selon la SAAQ, l’alcool au volant fait en moyenne 140 décès et 340 blessés graves par année.

La période des Fêtes n’est pas la plus meurtrière en ce qui a trait à l’alcool au volant, qui fait davantage de victimes l’été. Mme Vézina estime que les solutions de rechange comme Nez rouge contribuent à la diminution des accidents l’hiver.

Le service de raccompagnement Nez rouge se poursuivra jusqu’au 31 décembre. Le service est offert gratuitement, mais recueille néanmoins les dons des utilisateurs afin de financer des projets locaux. Plus d’un million de dollars sont ainsi amassés au Québec chaque année.

Source: Radio-Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec