Rechercher

Affronter l’hiver en voiture

Affronter l’hiver en voiture
Préparez-vous à affronter l’hiver

Ne soyez pas pris au dépourvu lorsque la première bordée de neige arrive. Avant que les flocons de neige ne tombent du ciel, confiez à un garagiste compétent la mise au point et l’inspection de votre véhicule afin de vous mettre à l’abri des ennuis.

Les freins
Les freins doivent être en parfait état et bien équilibrés pour qu’ils ne tirent pas d’un côté, ce qui pourrait occasionner un dérapage.

Conduire en hiver

Conduire en hiver

Le système de refroidissement
Faites vider le système de refroidissement et nettoyez-le à fond à l’aide d’un bon nettoyant chimique. Remplissez-le d’antigel neuf. Vérifiez les contenants, les courroies, les tuyaux, les bouchons du radiateur et le thermostat.

La batterie et le système électrique
La batterie perd de sa puissance par temps froid. Si votre batterie commence à se faire vieille, faites-la vérifier. Assurez-vous que les câbles sont propres et solidement fixés.

Le moteur
Une vérification du moteur peut s’avérer un bon investissement avant l’arrivée de l’hiver. Si votre véhicule a besoin d’une mise au point, amenez-le au garage avant que l’hiver s’installe. Des câbles défectueux, des bougies usées, un étrangleur qui colle ou des dispositifs antipollution ayant besoin d’une mise au point peuvent tous vous rendre la vie difficile lors du démarrage.

Le système d’échappement
Vérifiez s’il y a du monoxyde de carbone qui s’échappe du silencieux et du tuyau arrière d’échappement. Ces fuites sont particulièrement dangereuses par temps froid lorsque toutes les glaces de la voiture sont fermées.

Le système d’alimentation
Assurez-vous que le réservoir d’essence est plein en tout temps, afin de réduire tout risque de condensation qui pourrait faire geler les conduits. Ajoutez à l’occasion de l’antigel dans la canalisation d’essence.

Les chaufferettes, les dégivreurs et les essuie-glaces.
Faites vérifier tous ces dispositifs afin de vous assurer qu’ils sont en bon état de fonctionnement Si les balais d’essuie-glace présentent des fissures ou sont mal réglés, faites-les remplacer. Un pare-brise propre est essentiel à la sécurité.

Brancher sa voiture

Brancher sa voiture

L’huile et le filtre
Étant donné que l’huile usée peut vous causer des ennuis en hiver,
faites vidanger l’huile et remplacer le filtre. Vérifiez aussi les autres filtres, y compris le filtre à essence, le filtre à air et les filtres de la boîte de vitesse.

Les pneus
Les pneus d’hiver procurant plus de mordant dans la neige molle, faites-les poser sur les quatre roues. Dans certaines régions, il suffit de chausser son véhicule de pneus quatre saisons dotés d’une bonne bande de roulement. Vérifiez régulièrement la pression des pneus – la pression baisse d’une livre chaque fois que la température diminue de 5 C.

Matériel de base en hiver
Les articles suivants peuvent servir dans la majorité des situations :
– un grattoir pour pare-brise ;
– une pelle légère ;
– un sac de sable, un tapis métallique de traction ou toute autre substance granuleuse ;
– une grosse boîte de papiers mouchoirs ;
– un pneu de rechange bien gonflé ;
– une clé de roues et un cric ;
– une trousse de premiers soins ;
– une lampe de poche ;
– des fusées de signalisation ;
– des câbles de démarrage.
Lors de longs trajets, n’oubliez pas d’amener des articles, tels que couvertures, rations de secours, bottes d’hiver doublées, chapeau et vêtements chauds de rechange, ainsi que de petites boîtes de conserve vides dans lesquelles vous pourrez installer une chandelle pour vous réchauffer.

La prudence avant tout
En hiver, redoublez de prudence au volant. Sachez prévoir les gestes dangereux que posent les autres automobilistes et préparez-vous à affronter de mauvaises conditions de conduite. Enlevez la glace et la neige de votre véhicule, accordez-vous plus de temps pour vos déplacements, conservez un espace plus important entre votre voiture et celle qui vous précède, et sache composer avec la chaussée glissante.

Branchez votre chauffe-bloc en hiver lorsque la température passe en dessous de -20°C (-4°F). Un chauffe-bloc chauffe l’huile du moteur et le liquide de refroidissement, ce qui facilite le démarrage et peut diminuer de plus de 10 p. 100 la consommation d’essence en hiver. À l’aide d’une minuterie, allumez le chauffe-bloc une heure ou deux avant de partir.

Source: Conseil canadien de la sécurité

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec