Rechercher

La distance d’arrêt d’un véhicule

La distance d’arrêt d’un véhicule
Distance d’arrêt

Un automobiliste aperçoit un obstacle sur sa route : le temps de réagir, il appuiera le pied sur le frein et parcourra une certaine distance avant de s’immobiliser. C’est ce qu’on appelle la distance d’arrêt.

La distance d’arrêt dépend du temps de réaction et du temps de freinage.

Pendant le temps de réaction, c’est-à-dire le moment entre lequel le conducteur prend la décision de freiner et celui où il pose le pied sur la pédale, le véhicule parcourra une certaine distance. En moyenne, le temps de réaction est d’environ 1,3 seconde. Plus la vitesse du véhicule est grande, plus la distance parcourue pendant le freinage sera longue.

L’usure des freins et des pneus, le poids du véhicule ainsi que le mauvais état de la chaussée sont tous des éléments qui peuvent aussi contribuer à augmenter la distance de freinage.

Contrairement à la croyance populaire, un système de freinage antiblocage (ABS) ne réduit pas la distance de freinage. Sur une chaussée sèche ou mouillée, cette distance est à peu près la même avec des freins ABS qu’avec des freins standards. Par contre, sur le gravier, la neige fondante et la neige, la distance de freinage est plus longue avec des freins ABSqu’avec des freins standards.

L’augmentation de la distance d’arrêt n’est pas linéaire. En effet, la distance fait plus que doubler entre 30 et 50 km/h et elle est presque trois fois plus grande entre 50 et 100 km/h. C’est principalement pour cette raison que la vitesse augmente la fréquence des accidents.

Source: SAAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec